Le bon gras !

Contrairement à ce que l’on a longtemps pensé, ce n’est pas le « gras » qui est à l’origine du surpoids mais bien un déséquilibre global entre notre alimentation et notre activité physique. Les matières grasses doivent représenter 35 à 40% de notre apport énergétique total pour assurer notre bonne santé. Mais s’il ne faut pas les supprimer, nous pouvons en revanche bien les sélectionner ! 

  • C’est quoi le gras ? 

Les lipides, qu’on appelle communément « matières grasses » sont une famille d’ingrédients riches en acides gras. On distingue généralement les acides gras « saturés » des « polyinsaturés ». 

  • Les acides gras saturés ont la particularité d’être solides à température ambiante, ce qui s’avère très pratique pour faire de la pâte à tartiner ! Le problème :  ils sont trop présents dans notre alimentation (notamment par l’omniprésence de l’huile de palme) et leur excès peut présenter un risque pour notre santé
  • Parmi les acides gras polyinsaturés on distingue les Oméga-3 et -6, deux nutriments indispensables ; au sens scientifique du terme :  ils sont requis pour le fonctionnement de notre organisme mais ce dernier n’est pas capable de les fabriquer. Nous devons donc les apporter via notre alimentation.

L’équilibre des apports entre Oméga-6 et -3 est essentiel à notre bonne santé cérébrale, cardiaque et vasculaire. Malheureusement, les enquêtes de consommation françaises indiquent que sommes carencés en Oméga-3 (qui est un constituant de notre cerveau). 

Chez Aline & Olivier, nous avons voulu faire le choix de la variété en sélectionnant un panel d’huiles et d’ingrédients riches en « bon gras » : 

  • L’huile de colza riche en Oméga-3 et plus précisément en acide alpha-linolénique en lesquels nous sommes carencés 
  • L’huile de tournesol qui, associée aux deux huiles précédentes, nous offre un bénéfique équilibre entre Oméga-6 et -3
  • Les graines oléagineuses comme les graines de lin qui, en plus d’être riches en Oméga-3, le sont aussi en protéines.